Les chèvres sont-elles des singes ?

Entre la ville de Ouarzazate et Agadir il y a peu de monuments à voir mais il y a des curiosités à ne pas manquer si on est en voiture. Heureusement que notre plan de route passe par là bas étant donné que tous les cols du Haut Atlas sont fermés pour cause de neige, donc aucun moyen de retourner sur Marrakech si ce n’est par la côte.
Deux stops impératifs pour ces deux jours: Taroudant qui nous a été recommandé plusieurs fois, mais aussi et surtout il faut arriver à trouver des chèvres dans les arbres. Oui oui, des chèvres dans les arbres! Mais rien là dessus dans mon guide alors il va falloir être chanceux. De toute façon la route en elle même est superbe. On fait une petite étape dans la ville de Taliouine, capitale du safran, pour voir la Kasbah du Glaoui et boire un thé, au safran évidemment.
On sort doucement de petites montagnes désertiques pour arriver dans des plaines parsemées d’Arganier. C’est un arbre qui demande très peu de ressources pour vivre et dont les fruits sont utilisés pour faire de l’Huile d’Argan. Seule source de verdure dans les environs, c’est là que nous devrions trouver des chèvres. Les Kilomètres s’enchainent en scrutant les arbres pour finalement arriver devant un troupeau et son berger. On se précipite dehors pour voir toutes ces chèvres grimper aux arbres afin de manger leurs petites feuilles. La seule différence avec les singes c’est qu’elles ne volent pas les lunettes de soleil pour les rançonner contre des cacahuètes comme au Vietnam. Bluffants d’agilité, on reste bien une demi heure à les suivre d’arbre en arbre avant de continuer notre route pour Taroudant. Nous passerons la nuit au coeur de la vieille ville entourée de remparts. La taille modérée de la Médina la rend très agréable à visiter et les souks sont garnis de sucreries, parfait pour préparer la voiture en vivres pour les jours à venir.

One thought on “Les chèvres sont-elles des singes ?”

Laissez un commentaire !